Présentation du LMS Sakai CLE

logo

Aujourd’hui, petite présentation d’un LMS que j’ai eu l’occasion de découvrir récemment : le LMS Sakai CLE, avec lequel j’ai travaillé récemment pour le compte de l’un de mes clients, une entreprise international dans le secteur du elearning.

Sakai CLE est le LSM issu du projet Sakai. Le project Sakai est un “ensemble d’institutions académiques, d’organisations commerciales et d’individus collaborant au développement d’un environnement d’apprentissage en commun et de collaboration” (Wikipédia) et le LMS Sakai CLE (pour Collaboration and Learning Environment) est le LMS open-source issu de ce projet.

Il est conçu pour supporter un grand nombre d’utilisateurs. Le projet sur lequel j’ai travaillé était d’ailleurs destiné à être diffusé à de nombreux apprenants.

Voir le site du projet Sakai

Sakai possède toutes une panoplie d’outils “classiques” d’un LMS : forum, dépôt de fichiers, dépôt de devoir, messagerie, wiki, création et gestion de pages de cours, gestion de rôles, sondages….  Chaque apprenant dispose également de son espace où il gère ses préférences, notifications…

Sakai est aussi conçu pour être un outil de collaboration pour des projets de recherche et de groupe, mais c’est une fonctionnalité que je n’ai pas expérimenté au cours du projet auquel j’ai participé. J’ai plutôt travaillé sur la partie enseignement de Sakai, c’est-à-dire la création et la modification de pages de cours : ajout de contenus aux pages, ajout de documents, de liens, d’évaluations, de quiz interactifs, de vidéos…

Dans le cas du projet, il a d’abord fallu créer l’interface des modules, soit 14 pages de cours dans Sakai, chacune contenant une page HTML responsive (développée avec Bootstrap) contenant les contenus : textes, vidéos, liens vers des pdfs… Chaque module contenait également des évaluations créées préalablement avec l’outil intégré dans Sakai et des exercices interactifs créés, eux, avec un outil externe de création de quiz interactifs HTML5 (Glisser-déposer, Images cliquables, textes à trous…).

Au niveau développement, Sakai dispose d’une médiathèque du cours permettant de se retrouver facilement dans toutes les fichiers du cours (images, CSS, documents…). Il a fallu d’abord intégrer à chaque page de cours le gabarit HTML Bootstrap créé en amont, étape pas forcément évidente. En effet, l’ajout de fichiers CSS et Javascript externes n’est facile dans le LMS. De plus,  l’outil d’intégration et d’édition de contenu HTML n’est pas parfaitement au point (bugs, comportement inattendus), il faut donc développer en local, pour ensuite mettre en ligne et constater des bugs dû à l’environnement Sakai, puis corriger, puis remettre en ligne. Et recommencer.

Une fois les gabarits en place, la difficulté résidait également dans la variété des supports intégrés au cours (vidéos, évaluation, exercices interactifs, pdf). Il fallait gérer des ressources internes et externes au LMS, cale dit, les outils de création de ressources du LMS (glossaire, évaluations) fonctionnaient très bien.

En conclusion, je dirai que Sakai n’est pas forcément l’outil le plus simple que j’ai pu utilisé pour la création de cours en ligne, mais c’est un outil stable et rapide, qui est destiné à de grosses structures avec de nombreux utilisateurs.

 

Archives