Tin Can API

Aujourd’hui, petit aperçu du futur “remplaçant” de l’actuel norme elearning SCORM : Tin Can API ou aussi Experience API.

Qu’est-ce que c’est ?

Tin Can API a été créée par ADL, organisme à l’initiative de la norme SCORM. C’est une spécification destinée aux logiciels elearning, elle permet aux contenus et au système d’apprentissage de communiquer entre eux et d’enregistrer tous types d’expérience d’apprentissage. Les expériences d’apprentissages seront enregistrer dans un LRS ou Learning Record Store. Les LRS sont spuvent intégrés aux LMS et de plus en plus de plateformes sont compatibles, comme Moodle par exemple.

Côté logiciel auteur, si l’on veut concevoir des modules elearning compatibles, on devra utiliser un outil capable d’exporter avec un suivi au format Tin Can. Beaucoup de logiciels sont déjà compatibles, comme Articulate Storyline  ou les contenus H5P par exemple. On peut voir la liste des outils compatibles ici.

Qu’est-ce qui change ?

Donc, la grande nouveauté est la possibilité de pouvoir tracer globalement tous les types d’expériences et d’étapes par lesquels va passer un apprenant au cours de son apprentissage, en ligne et hors ligne : voir une vidéo sur Youtube, avoir un entretien avec un collègue, participer à une réunion, réaliser une tâche ou encore lire un article de blog. L’apprenant indiquera lui-même au système les documents qu’il a lu, les tâches qu’il a réalisé ou les personnes qu’il a rencontré par exemple.

Là où SCORM permettait seulement de suivre de  manière limitée l’achèvement de modules elearning : note, pourcentage de complétion, temps passé. Tin Can nous permet d’avoir une vision plus globale et un suivi beaucoup plus poussé de l’apprentissage. Elle permettra aux concepteurs elearning de suivre de manière plus complète les formations telles que du blended learning ou de serious games.

Utilisation

Les exemples d’utilisation que l’on peut utiliser en conception pédagogique sont nombreux. Par exemple, imaginons l’accueil d’un nouvel arrivant dans une entreprise :

  • accueil du nouvel arrivant par son responsable
  • présentation à l’équipe
  • visionnage de la vidéo de présentation de l’entreprise
  • téléchargement et lecture de la charte d’utilisation informatique
  • réception par email des identifiants de connexion au réseau informatique
  • lecture de la brochure de présentation des principaux produits/services de l’entreprise
  • module elearning avec un quiz récapitulatif pour vérifier les acquis

Les possibilités sont vraiment larges et permettent aux concepteurs pédagogiques de concevoir des parcours de formations vraiment complets et aux scénarios innovants. Pour ma part, j’émettrai seulement une interrogation sur le suivi des activités hors-ligne, comment engager correctement l’apprenant pour être sûr qu’il fasse le suivi de ses activités et tâches réalisées hors-ligne? Mais là, l’accompagnement au changement et/ou l’intérêt et l’attractivité du parcours de formation seront pour beaucoup dans l’engagement des apprenants. Et ça, ce n’est pas nouveau.

 

Archives