Aujourd’hui, je partage quelques conférences intéressantes que j’ai regardé sur TED.com sur la formation et l’enseignement en ligne. On peux en tirer quelques conseils utiles pour la mise en œuvre de dispositifs de formation en ligne, de plateforme e-learning (LMS) ou encore pour la conception de modules de formations. Elles sont en anglais mais les sous-titres français sont disponibles.

Daphne Koller – Ce qu’on apprends de l’éducation en ligne

Dahpne Koller est la co-fondatrice de Coursera, une plateforme qui offre des formations en ligne ouvertes à tous, issues des plus grandes universités du monde.

Elle parle ici notamment d’évaluation par les pairs, et d’auto-évaluation, dont les résultats se révèlent dans l’immense majorité des cas très proches de l’évaluation par un enseignant (données issues de milliers de cas recensés sur Coursera). Une méthode intéressante a peut-être reprendre pour alléger le travail des formateurs.

Est présenté également, le suivi d’erreur, ou comment, en enregistrant les réponses des étudiants aux questions, on peux détecter les erreurs les plus fréquentes. Si une erreur est faite par 1000 étudiants, il doit y avoir un problème auquel on peux remédier : modifier l’intitulé de la question, renforcer un point dans le cours ou modifier la façon dont il est présenté dans la leçon par exemple…

Peter Norvig – La classe de 100 000 étudiants

Dans cette conférence, Peter Norvig, professeur à l’Université Stanford, nous présente les leçons tirées de la mise en place d’une classe 100% en ligne, à laquelle ont assisté des milliers d’élèves partout dans le monde.

Il nous parle de l’importance d’utiliser des vidéos très courtes dans nos cours, quelques minutes maximum, et de les alterner avec des séquences interactives qui vont faire agir l’apprenant. La vidéo s’arrête et l’élève doit répondre à une question en rapport avec le sujet avant d’avancer. Formule facilement reproductible avec des outils comme H5P, Articulate Rise ou encore Elucidat.

Il parle aussi de l’importance d’avoir des dates limites pour le suivi des leçons. Cela force les étudiants à suivre le cours au fur et à mesure et à ne pas remettre à plus tard. Les apprenants avancent ainsi au même rythme et suivent le cours en même temps, augmentant leurs chances d’avoir plus du support par leurs pairs en cas de question sur le cours, sur un forum par exemple.

John Green – Le guide pour apprendre tout en ligne

John Green, écrivain et vidéaste en ligne, nous parle ici des possibilités offertes par le web pour se former en ligne, de manière autonome, à son rythme, sur à peu près n’importe quel sujet. Il insiste notamment sur Youtube, dont le système de commentaires sous la vidéo, soit le contenu du cours, permet facilement d’obtenir du support par les autres apprenants : réponse à une question, approfondissement d’un point, partage d’un lien utile… et rend le “cours” vivant.

Dans un dispositif de formation en ligne, la mise en place d’un système de support par les pairs est un défi car il peut être difficile d’obtenir l’engagement des apprenants. Mais bien réalisé c’est un outil très puissant qui permettra d’améliorer vraiment l’apprentissage, que ce soit un forum, un wiki, un système de commentaire d’une publication, etc…

Pour illustrer l’idée, un de mes exemples personnels. Dans le cadre de la mise en place d’un cours 100% en ligne pour un client, chaque étudiant était obligé de faire au moins un poste sur un forum de partage d’expérience pour valider son cours. On a obtenu un forum avec des centaines de cas pratiques et d’expérience personnelles différentes sur le sujet (management et gestion de conflits dans ce cas-ci).

 

C’est tout pour aujourd’hui, n’hésitez pas à partager d’autres trouvailles sur le sujet en commentaire. Je serais notamment curieux de voir des conférences en français, qui sont plus difficiles à trouver.

 

Archives